Pocket Videogames - actualité des jeux vidéo de poche
News

Translate this page - Dernières news - Archives Avril 2012 - Archives complètes


40 % des joueurs qui essayent un freemium payent au final
[Pockett.net] - Le modèle économique à la mode dans le jeu mobile actuellement, c'est le celui du freemium. Les jeux en freemium sont gratuits à télécharger, mais pour avoir des extensions ou gagner plus facilement, il faut passer à la caisse. Plusieurs éditeurs semblent le trouver plus rémunérateur. Le cabinet NPD Group vient de publier une étude sur ce sujet.


Selon cette étude, 40 % des joueurs qui ont joué à un jeu en freemium sont effectivement passés à la caisse pour étendre l’expérience de jeu. En tout, 84 % des joueurs qui essayent un jeu continuent d'y jouer par la suite, en payant ou pas. L'étude note aussi que les femmes ont plus de chances d'avoir joué à un jeu en freemium, mais que les hommes sont moins susceptibles de payer ensuite et, au contraire, ont même plus de chances - avec les jeunes - d'abandonner le jeu.

« Les hommes et ceux âgés de 18 à 34 sont traditionnellement considérés comme une grande partie de l'audience core gamers, il est donc probable que ces groupes ne sont pas tout à fait aussi attiré par le freemium parce que l'expérience de jeu est très différente de ce qu'ils ont l'habitude pour les jeux auxquels ils jouent sur consoles, ordinateurs de poche ou PC », déclare Anita Frazier, analyste de l'industrie chez NPD Group. « Au minimum, pour ces joueurs un jeu freemium offrirait une expérience différente, comme un casse-croûte par rapport à un repas complet ».

Elle ajoute : « La majorité des joueurs de freemium qui choisissent de payer pour mettre à niveau leur expérience le font durant le premier mois qu'ils jouent à un jeu en particulier. Lors de la conception d'un jeu, il est important de tenir compte des caractéristiques qui conduisent à une conversion rapide sous forme de payement ».

En l'absence de barrière à l'entrée autre que le fait de posséder un appareil compatible et un accès à Internet, l'adoption de jeux freemium est assez élevée puisque seulement 15 % des joueurs qui connaissent le concept refusent d'y jouer. Au final, 38 % de la population américaine de plus de 2 ans jouerait actuellement à des jeux en freemium.

L'étude résulte d'un sondage en ligne réalisé entre le 27 février et le 7 mars. 6 416 personnes de deux ans ou plus y ont participé. Pour les jeunes enfants, c'est les mères qui ont répondu (le cabinet emploie bien le mot « mères » ; les pères étaient sans doute occupés devant la télévision avec une bière ?). Blague à part, la méthologie ne prend en compte que les personnes en mesure d'aller sur le Web pour répondre au sondage, ce qui fausse sans doute les résultats quand l'étude évoque des chiffres au niveau national.


Vous aimez cet article ? Partagez-le sur   
Voir la discussion sur le forum

Posté par P. à 09:31 le 26/04/2012


Envie de copier cet article ? Cliquez ici !



Dernières news iPhone













© Pockett Videogames - Partenaires - Charte éthique - Design by FCdesign
23.690223693848