Pocket Videogames - actualité des jeux vidéo de poche
News

Translate this page - Dernières news - Archives Novembre 2012 - Archives complètes


Atari voit son salut dans le jeu vidéo mobile, iPhone/iPad et Android en tête
[Pockett.net] - Avec 70 employés aujourd'hui, Atari est très loin de ce qu'elle fût à la belle époque, avec des effectifs qui comptaient jadis jusqu'à 900 personnes. Mais la société a conservé une certaine aura, ainsi que 200 marques de jeux (même si elle en a revendues beaucoup déjà). Ses bureaux sont à New York (d'où opère le p.d.g. Jim Wilson), San Francisco, Lyon (la ville du siège historique d'Infogrames qui avait racheté Atari à l'époque et où il reste le studio Eden), ainsi que Paris. Depuis peu, la société souhaite marquer son retour en Europe. A cette occasion, nous avons pu nous entretenir avec Olivier Rameil, responsable des ventes et du marketing pour ce continent, et voir les prochains jeux que prépare actuellement la société.


On retrouve chez Atari plusieurs anciens de Gameloft, recrutés ces derniers mois. Olivier Rameil est dans ce cas. Cela ne leur changera pas trop au quotidien pour les déplacements : les locaux d'Atari ne sont pas loin de ceux de l’autre éditeur de jeux mobiles. Notre rendez-vous a lieu à quelques centaines de mètres à peine.

Jusqu'ici, on a revu sur smartphones que des titres sortis initialement en bornes d'arcade et sur Atari VCS 2600, des années 1970 au début des années 1980. Lorsqu'on demande à Olivier Rameil si Atari compte ressortir des jeux des consoles Lynx et Jaguar, il répond : « Nous allons ressortir des licences plus récentes que celles que nous avons utilisées jusque'ici, mais je ne peux vous dire lesquelles, ni à quelles époques ces jeux étaient sortis ».

Récemment, Atari a lancé le portail de jeux Atari Arcade en HTML5 avec Microsoft, permettant de faire tourner directement des jeux dans Internet Explorer 10. Prochaine étape des jeux HTML5 jouables sur appareils mobiles et/ou les Windows Phone ? « Nous sommes très heureux d'avoir signé ce partenariat avec Microsoft. Bien sûr nous aimerions aller plus loin. Pour le moment, pour les Windows Phone, je ne peux rien dire. Pour le HTML5, cela nous tient à coeur, on en reparlera sans doute l'année prochaine. D'ici là, je peux déjà vous dire que nous allons lancer des jeux sur des box Internet », explique le responsable.

Concrètement, Atari envisage de lancer entre cinq et dix jeux par an. Tous les titres seront distribués sous forme dématérialisée désormais. RollerCoaster Tycoon 3D sur Nintendo 3DS sera donc la dernière cartouche de la société.

Nous avons pu essayer Pong World de Zgames, le vaingueur d'un concours de développement ouvert aux indépendants pour fêter les 40 ans du Pong originel. Atari a donné quelques conseils au développeur en vue de son édition, mais les modifications ne nous ont pas sauté aux yeux par rapport à la vidéo que nous avions pu voir à l'occasion du concours. Le titre est plutôt coloré, les raquettes sont remplacées par des monstres, le filet devient parfois électrique, etc. Malheureusement, nous n'avons pu voir que le premier niveau. Atari pourrait éditer les jeux Pong qui ont été classés en deuxième et troisième position au concours, mais rien n'est sûr. D'ailleurs, est-ce qu'Atari fera de l'édition de jeux tiers et des licences inédites ? « Nous restons ouverts. Pour le moment, nous recevons des propositions de développeurs tiers qui ont des idées et qui veulent travailler sur nos licences », dit notre interlocuteur.

Nous avons pu essayer rapidement RollerCoaster Tycoon et Dungeons & Dragons: Warbands. Le premier, en version alpha (le jeu étant prévu pour 2013), plantait souvent, nous n'avons donc pas pu aller bien loin. Le temps de voir qu'il est possible de zoomer/dézoomer l'affichage 3D mais pas de tourner autour d'une zone du parc d'attraction qu'on va construire. Il est également possible de dessiner le tracé d'une montagne russe, comme dans le récent opus pour Nintendo 3DS.

Dungeons & Dragons: Warbands en version beta sur iPad (la sortie étant prévue pour fin 2012) était plus stable, mais malheureusement c'est le genre de jeu qui nécessite une longue prise en mains pour être jugé. Dans ce jeu de stratégie au tour par tour, il est également possible de zoomer/dézoomer l'affichage en 3D, toujours pas de tourner autour de la scène. L'affichage nous a semblé un peu répétitif bien qu'Atari annonce une centaine d'unités différentes. La faute au premier niveau du mode solo sans doute. Si la plupart des jeux de la société sont désormais en freemium, Dungeons & Dragons: Warbands sera bien vendu, lui, au prix de 2,49 euros. Ce qui n'empêchera pas le joueur de repasser encore à la caisse pour acheter des unités et autres... Le jeu est également annoncé sur Android et le Web mais nous ne savons pas si le jeu cross-platform sera possible.




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur   
Voir la discussion sur le forum











© Pockett Videogames - Partenaires - Charte éthique - Design by FCdesign
38.821935653687