Pocket Videogames - actualité des jeux vidéo de poche
News

Translate this page - Dernières news - Archives Mars 2006 - Archives complètes


[News] Crash Ferrari Enzo / Stefan Eriksson / Gizmondo : nouvel épisode
[Pockett.net] - Voici maintenant plus d’un mois que nous vous relatons l’histoire du crash de la Ferrari Enzo pilotée par Stefan Eriksson, l’un des anciens patrons douteux de Gizmondo. L’enquête policière se poursuit et les responsables se penchent maintenant sur cette fameuse agence de transport de personnes handicapées, aux pratiques étonnantes.



8 mars : La police se penche sur la Transit Authority et s’étonne du fait qu’une si petite agence puisse avoir un service de sécurité. Elle opère depuis... les locaux d’un garage ! Yosef Maiwandi, l’un des commissaires de l’organisation et propriétaire d’une petite chaîne de service auto, explique qu’il a démarré cette activité après avoir reçu un bus en échange de quelques motos. Il a décidé ainsi d’utiliser ce bus, ainsi que les quatre autres qu’il a achetés par la suite, pour transporter des personnes handicapées dans sa région. Il a immédiatement lancé un service de sécurité car il a depuis longtemps été « intéressé par le travail de la police ». Un service qui lui a également permis d’obtenir des fonds fédéraux pour la sécurité des bus.

Stefan Eriksson avait donc montré aux autorités locales, suite au crash de la Ferrari Enzo, une carte de membre du service de police de la San Gabriel Transit Authority, de la division anti-terroriste. Maiwandi explique que Eriksson lui a été introduit par l’un des membres de l’association, Ashley Posner... qui n’est autre que l’avocat civil de Stefan Eriksson. Ce dernier a proposé à Maiwandi de lui installer gratuitement un système de surveillance de caméras et de reconnaissance faciale dans les bus. C’est ainsi, et en reconnaissance de ces efforts, que Stefan Eriksson est entré dans le service d’ordre, composé de six personnes.

Il demeure toujours le mystère des deux hommes de sécurité – ou du moins qui se sont présentés comme tels – et qui sont intervenus sur le lieu de l’accident, prenant à part Stefan Eriksson pour discuter. Pour le commissaire, ces deux derniers ne font pas partie de l’organisation.

« Nous essayons juste d’aider les gens », regrette Maiwandi, qui pense que le crash de la Ferrari Enzo a durablement entaché la réputation de son association. « J’aurai aimé qu’il conduise à la place une simple Corvette ! » (sic !).

16 mars : La police recherche, cette fois, une vidéo qui aurait été filmée dans le véhicule même, avant et pendant le crash.





Partager sur   
Voir la discussion sur le forum











© Pockett Videogames - Partenaires - Charte éthique - Design by FCdesign
164.22986984253