Pocket Videogames - actualité des jeux vidéo de poche
Tests
Translate this page   -   Autres tests "GBA"   -   Tous les tests

Super Mario Advance



Console
GBA

Genre
Plates-formes

Editeur
Nintendo

Prix
45 €

Nb joueurs
4

Note


Note visiteurs
4/5

Boîte


Date
01/07/2001


img



Après un Mario DX sur GBC, conversion fidèle du premier opus de la NES, Nintendo poursuit sa politique de recyclage des grands classiques. C’est à Super Mario Advance qu’incombe la lourde tâche d’inaugurer la GBA. Derrière ce titre énigmatique se cache l’épisode le plus controversé de la série, Super Mario 2. Totalement atypique dans la longue lignée des aventures de notre plombier préféré, il se permet de casser les règles établies. Ainsi, on n’élimine plus les ennemis en leur sautant dessus mais en leur projetant divers objets préalablement déterrés (légumes, carapaces, etc.), voire même d’autres ennemis. L’explication est simple : ce jeu n’a pas vu le jour au Japon sous l’estampille Mario mais sous un titre original et c’est pour le marché américain qu’il est devenu un Mario à part entière !


img img



Alors que Mario dort paisiblement dans son lit, il se met à rêver. Il monte un long escalier, en haut duquel se trouve une porte. Il la franchit et se met à chuter dans un monde étrange. Une fois l’indigence du scénario digérée, le jeu débute. Quatre personnages aux aptitudes différentes sont sélectionnables. Mario est équilibré, Luigi saute plus haut que les autres, la princesse Peach peut planer quelques instants tandis que Toad est le plus rapide. L’univers de Mario Advance est composé de sept mondes. Chacun possède son environnement propre et est découpé en trois sous niveaux conclus par un boss. B permet de déterrer les objets ou de porter vos ennemis, une seconde pression vous permet de les balancer où bon vous semble. Une pression prolongée sur bas initialise un super saut. Les autres commandes sont classiques, on saute avec A et on court en maintenant B appuyé. A l’instar de tous les Mario, la maniabilité est bien pensée et la jouabilité ne souffre d’aucun reproche. On en arrive parfois à se surprendre tant le temps de réaction de son personnage est infime.


img img



Grâce à la dimension de l’écran, le rendu graphique écrase sans peine la version SNES. Afin d’affirmer la suprématie de la GBA, de nouvelles étapes d’animation ainsi que des effets de zoom et de rotation ont été ajoutées. De même, un nombre impressionnant de digitalisations vocales font leur apparition et ponctuent les moindres faits et gestes de nos protagonistes. L’abondance nuit cependant à l’ambiance sonore et le joueur n’a rapidement qu’une envie, celle de couper le son !


img img



Afin de justifier le prix de la cartouche, Mario Bros Classics a été inclus en bonus. Dans cette adaptation du jeu d’arcade, vous devez nettoyer chaque salle de ses créatures. Plutôt amusant, l’intérêt de ce titre réside dans la possibilité de jouer à quatre simultanément avec une seule cartouche via le link. Sa présence permet d’augmenter considérablement la durée de vie, Mario 2 se terminant en une petite douzaine d’heure pour qui le découvre. Bref, on attend la suite de pied ferme, Mario Advance 2, qui sera l’adaptation du très apprécié Super Mario World.

Jay


img img



Test publié dans Pocket Magazine n°8


Olivier B. et Kangooroo n’auraient mis que quatre étoiles à Mario Advance, estimant que ce n’est pas le meilleur épisode de la série et que cette adaptation n’apporte rien de nouveau.


Translate this page   -   Autres tests "GBA"   -   Tous les tests


Envie de copier cet article ? Cliquez ici !

Suivez-nous !
Flux RSS Suivez Pockett sur Twitter (en anglais) Aimez Pockett sur Facebook Aimez Pockett sur Google Plus

Newsletter gratuite

Ajouter à vos favoris




Dernières news



 










© Pockett Videogames - Partenaires - Charte éthique - Design by FCdesign
13.823986053467