Pocket Videogames - actualité des jeux vidéo de poche
News

Translate this page - Dernières news - Archives Septembre 2011 - Archives complètes


[Interview] Abou Dabi se lance dans l'édition de jeux iPhone, BlackBerry et Nokia
[Pockett.net] - Voisine de Dubaï (souvent plus connue), Abou Dabi est la capitale des Émirats Arabes Unis (EAU). Le pays vit actuellement des pétro-dollars, mais la manne ne sera pas infinie et l’Émirat prépare déjà l'avenir, en investissant dans les nouvelles technologies notamment. Nous avons posé quelques questions à David Ashford, directeur d'AppsArabia, une initiative officielle pour l'édition d'applications et de jeux pour téléphones.


(english version below)

Pockett.net : Qui êtes-vous ?
David Ashford : AppsArabia est un fonds d'investissement dédié à la croissance durable d'une industrie du développement d'applications à travers le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord (MOAN) depuis notre hub d'Abou Dabi. Nous faisons partie de Twofour54, l'initiative du gouvernement d'Abou Dabi pour la création de contenu pour les médias. AppsArabia siège au sein de Twofour54 Ibtikar qui est la division d'investissement, d'innovation et de soutien. Je ne peux pas divulguer la taille de notre fonds, mais il est significatif et suffisant pour financer beaucoup de projets d'applications commercialement viables.

Pockett.net : Que faites-vous ?
D. A. : En tant que directeur, mon travail consiste à promouvoir AppsArabia et attirer les membres vers notre communauté en ligne et les candidatures de personnes avec de grandes idées qui veulent un financement et unsoutien sans risque pour transformer leurs idées en applications génératrices de revenus. Nous examinerons ensuite les demandes d'investissement et choisissons les projets dans lesquels investir. Nous aidons les candidats retenus à trouver des développeurs talentueux au sein de notre communauté en ligne et fournissons autant de soutien que nous le pouvons à travers le processus de planification et de création de l'application. Nous approuvons la qualité de l'application terminée et aidons à la commercialisation et la promotion de l'application - le cas échéant, nous puisons dans la famille élargie Twofour54 (comme laboratoire de création) pour aider à créer des vidéos de démonstration, etc. AppsArabia publie l'application dans l'App Store approprié. Nous faisons tout notre possible pour aider les entrepreneurs à créer des applications de grande qualité que les consommateurs aiment au point qu'ils sont prêts à payer pour elles. Les gens doivent gagner de l'argent pour que cela soit durable.


img
David Ashford


Pockett.net : Combien investissez-vous et quelle est votre contrepartie ?
D. A. : Il n'y a techniquement pas de limite au montant que nous pouvons investir, mais il ne faudrait pas beaucoup pour la première phase d'un projet - ce ne serait juste pas commercialement viable de le faire en raison du risque de ne pas générer des revenus assez rapidement. Il vaut beaucoup mieux garder les choses simples et bon marché au départ et investir davantage une fois que la demande des consommateurs est prouvée et que l'application génère quelques revenus. Nous payons les développeurs de l'application sur une base de projet à coûts fixes. Nous gardons tous les revenus nets générés par l'application jusqu'à ce que nous ayons récupéré notre investissement et ensuite nous passons 70 % de toutes les recettes supplémentaires nettes à l'initiateur de l'idée. Donc, notre rendement est de 30 % des profits générés par l'application et l'initiateur de l'idée obtient 70 % des bénéfices - pas mal compte tenu que nous prenons tous les risques et fournissons beaucoup de soutien
!

Pockett.net : Pourquoi un entrepreneur dans les applications aurait besoin d'AppsArabia ? Pourquoi choisiraient-ils AppsArabia plutôt qu'Electronic Arts, Chillingo ou autre ?
D. A. : Nous fournissons un investissement sans risque et beaucoup de soutien pour aider l'entrepreneur en applications. Nous nous assurons également que l'entrepreneur conserve toute la propriété intellectuelle - nous sommes agréés comme éditeur exclusif avec les termes commerciaux décrits ci-dessus. Nous sommes plus qu’un simple éditeur d'applications. Nous faisons partie d'une initiative plus large de création de contenus et de construction d'une industrie. Nous voulons aider les développeurs d'applications à s'améliorer et grandir tandis que leurs meilleures idées se transforment en applications. Nous croyons que la région arabe présente des opportunités uniques parce que la pénétration des smartphones est énorme (et croissante), mais il y a peu d'applications arabes pertinentes en cours de création... La demande dépasse l'offre. Il y a beaucoup de défis dans cette région et nous travaillons pour y remédier. Bien que nous nous concentrions sur cette région, tous nos projets d'applications ciblent le marché mondial et elles sont disponibles en anglais et en arabe.

Pockett.net : Combien de projets sont dans votre catalogue déjà et sur combien travaillez-vous ?
D. A. : Nous avons quatre applications (iOS) disponibles - Kalimat, Finjan, MusicFn et Word Master - et avons approximativement 15 autres applications en cours de développement.

Pockett.net : Sur quelles plates-formes ?
D. A. : Jusqu'ici nous avons investi dans des projets pour les plates-formes iOS (NDLR: iPhone/iPod Touch et iPad), BlackBerry et Symbian (NDLR : téléphones Nokia). Android n'est pas commercialement viable pour nous en ce moment à cause de problèmes avec le canal de distribution et les paiements. Je suis très excité à propos de l'avenir de Windows Phone 7 de Microsoft - un nouveau système d'exploitation fabuleux et un écosystème très prometteur - mais nous sommes en attente de meilleures conditions commerciales avant d'investir dans cette plate-forme.

Pockett.net : Si on vous soumettait une idée d'investissement pour de grandes idées d'applications depuis un pays en dehors de votre zone géographique, que feriez-vous ?
D. A. : Notre processus de demande en ligne d'investissement ne permet aucune demande depuis l'extérieur de la région. Mais si cela arrivait, je dirigerais probablement le demandeur vers certains de mes contacts qui pourraient être en mesure de l'aider.

Pockett.net : Selon vous, quelle différence y-a-t'il entre les applications développées dans votre zone géographique et celles qui le sont ailleurs ?
D. A. : Plaire au marché arabe en comprenant les besoins et désirs des utilisateurs arabes est une chose. Mais les créateurs d'applications dans la région MOAN doivent penser à certains des défis aussi. Par exemple, dans d'autres régions, il est assez sûr de supposer que si quelqu'un a un smartphone alors il a aussi une carte de crédit et sera heureux de l'utiliser pour faire des achats en ligne/mobile. Ce n'est simplement pas vrai dans la région MOAN donc les créateurs d'applications ont besoin de réfléchir durement à des mécanismes de paiement (ce problème serait résolu si toutes les plates-formes offraient la facturation par les opérateurs dans tous les pays avec tous les opérateurs télécoms). La piraterie est aussi un gros problème dans la région MENA et nous devons tous faire davantage pour expliquer aux pirates qu'ils font mal au petit gars et créent une barrière massive à la créativité - c'est illégal et c'est du vol ! En bref, nous devons être plus intelligents et plus innovants afin de réussir dans cette région. Et nous devons nous concentrer davantage sur faire ce que les gens veulent acheter, et pas sur ce que nous voulons faire. Notre première application Kalimat est une bonne étude de cas - non seulement c'est le premier jeu du genre qui peut être joué en arabe, mais il inclut également de nouvelles fonctionnalités de gameplay basé sur les résultats des retours d'utilisateurs : en mode Remix, vous obtenez plus de points en jouant plus vite et cela répond à une certaine frustration de l'utilisateur d'avoir à attendre trop longtemps que ses adversaires jouent leur tour.




Q: Who are you?

A: AppsArabia is an investment fund dedicated to growing a sustainable app development industry throughout the Middle East & North Africa region from our hub in Abu Dhabi. We are part of twofour54, the Abu Dhabi government media content creation initiative. AppsArabia sits within twofour54 ibtikar which is the division for investment, innovation and support. I cannot disclose the size of our fund but it is significant and plenty enough to fund lots of commercially viable app projects.

Q: What is your job?

A: As General Manager, my job is first to promote AppsArabia and attract members to our online community and applications from people with great ideas who want risk-free funding and support to turn their ideas into revenue generating apps. We then review the investment applications and choose which projects to invest in. We help the successful applicants find local talented developers from within our online community and provide as much support as we can through the process of planning and creating the app. We quality approve the completed app and assist with the marketing & promotion of the app - where appropriate, we tap into the wider twofour54 family (such as creative lab) to help create video trailers etc. AppsArabia publishes the app in the appropriate app store. We do all that we can to help app entrepreneurs create great quality apps that consumers love so much they are willing to pay for them. People have to make money for this to be sustainable.

Q: How much can you invest? What is your return?

A: There is technically no limit to the amount we can invest but it shouldn't be much for the first phase of a project – it just wouldn't be commercially viable to do so because of the risk in generating revenues quickly enough. Far better to keep it simple and cheap to start with and invest further once the consumer demand is proven and the app is generating some revenue. We pay the developers of the app on a fixed cost project basis. We keep all the net revenue generated by the app until we have recouped our investment and then we pass 70% of all additional net revenue on to the originator of the idea. So our return is 30% of profits generated by the app and the originator of the idea gets 70% of the profits – not bad considering we take all the risk and provide a lot of support!

Q: Why do app entrepreneurs need AppsArabia? Why would they choose AppsArabia instead of Electronic Arts, Chillingo, etc.?

A: We provide risk-free investment and lots of support that really helps the app entrepreneur. We also ensure that the entrepreneur retains all intellectual property – we are licensed as the exclusive publisher with the commercial terms as described above. We are more than just an app publisher. We are part of a wider initiative about content creation and industry building. We want to help app developers improve and grow as well as turn great ideas into apps. We believe the Arab region presents unique opportunities because smartphone penetration is massive (and growing) but there are few Arab relevant apps being created … demand exceeds supply. There are lots of challenges in this region and we are working to address these. Although we are focused on this region, all our app projects target the global market and they are available in English & Arabic.

Q: How many projects are in your catalog already and how many are you working on now?

A: We have 4 (iOS) apps live - Kalimat, Finjan, MusicFn and Word Master - and we have approximately 15 further apps under development.

Q: Which platforms?

A: So far we have invested in projects for the iOS, BlackBerry and Symbian platforms. Android is not commercially viable for us at the moment due to challenges with the distribution channel and payments. I'm very excited about the future of Microsoft Windows Phone 7 though - a fabulous new operating system & very promising ecosystem - but we are waiting for better commercial terms in this region before we invest in this platform.

Q: If you were to get investment applications from outside MENA for great app game ideas, what would you do?

A: Our online investment application process wont allow any applications from outside the region. But if it did, I would probably point the applicant towards some of my contacts who might be able to help them.

Q: What do you think is different about games/apps developed in MENA compared to other parts of the world?

A: Appealing to the Arabic market by understanding the needs and wants of Arabic users is one thing. But app creators in the MENA region need to think about some of the challenges too. For example, in other regions it's pretty safe to assume that if someone has a smartphone then they also have a credit card and are happy use it to make online/mobile purchases. This is simply not true in the MENA region so app creators need to think hard about payment mechanisms (this problem would be solved if all the platforms offered operator billing in all countries with all telcos). Piracy is also a big issue in the MENA region and we all need to do more to educate hackers that all they are doing is hurting the little guy and creating a massive barrier to creativity - it's illegal and it is basic theft! In short, we need to be smarter and more innovative in order to succeed in this region. And we have to focus more on building what people want to buy, not what we want to build. Our first app Kalimat is a great case study – not only is it the first game of its kind that can be played in Arabic but it also includes new gameplay features based on the outcome of user focus groups: in Remix mode you get more points the quicker you play and this addresses some user frustration with having to wait too long for opponents to take their turn.



Partager sur   
Voir la discussion sur le forum

Posté par Olivier A. à 09:43 le 07/09/2011


Envie de copier cet article ? Cliquez ici !



Dernières news iPhone













© Pockett Videogames - Partenaires - Design by FCdesign
32.562971115112